L’ostéopathie
et les bébés

L’ostéopathie sur les nourrissons se base sur des techniques « fonctionnelles »  qui sont des mobilisations douces et sans douleurs pour le petit. Elles permettent donc aux nourrissons de se libérer des tensions pouvant donner des torticolis, des coliques, des troubles de la succion …  et aux origines plurifactorielles.

A quel moment consulter ?

L’observation de son bébé

Ainsi, via l’observation de son bébé, nous pouvons constater certains indicateurs pouvant orienter vers un bilan en ostéopathie comme :

ꕤ   Bébé part en arrière, se « campe » quand on le prend dans ses bras ou lors de la tétée
ꕤ   Il y a des pleurs constants
ꕤ   Vous rencontrez des difficultés lors de la succion (énervement, tétée trop longue,..)
ꕤ   Des rotations de la tête uniquement dans le même sens
ꕤ   Il existe des régurgitations importantes, tortillement important après chaque tétée

osteopathie_bebe

Les facteurs favorisant des tensions
pouvant gêner bébé

Liste des tensions 

ꕤ   Accouchements avec travail trop rapide (moins de 2h) ou trop long (plus de 8h)
ꕤ   Césariennes
ꕤ   Souffrances foetales
ꕤ   Emplois d’instruments (forceps, spatules,…)
ꕤ   Prématurité
ꕤ   Cas du cordon autour du cou

SEROPP vous connaissez ?

« L’ostéopathe formé à l’ostéopathie périnatale connait la physiologie et les pathologies de la femme enceinte ou en suite de couches. Il adapte les techniques ostéopathiques en fonction de l’état de grossesse et sait dans quelle situation s’abstenir de prendre en charge la patiente.  » – SEROPP Société Européenne de Recherche en Ostéopathie Périnatalité et Pédiatrique

La Société Européenne de Recherche en Ostéopathie Périnatalité et Pédiatrique fournit de nombreux conseils sur la vie de bébé ; n’hésitez pas à consulter leur site internet : ici !

L’ostéopathie
et les bébés

L’ostéopathie sur les nourrissons se base sur des techniques « fonctionnelles »  qui sont des mobilisations douces et sans douleurs pour le petit. Elles permettent donc aux nourrissons de se libérer des tensions pouvant donner des torticolis, des coliques, des troubles de la succion …  et aux origines plurifactorielles.

A quel moment consulter ?

L’observation de son bébé

Ainsi, via l’observation de son bébé, nous pouvons constater certains indicateurs pouvant orienter vers un bilan en ostéopathie comme :

ꕤ   Bébé part en arrière, se « campe » quand on le prend dans ses bras ou lors de la tétée
ꕤ   Il y a des pleurs constants
ꕤ   Vous rencontrez des difficultés lors de la succion (énervement, tétée trop longue,..)
ꕤ   Des rotations de la tête uniquement dans le même sens
ꕤ   Il existe des régurgitations importantes, tortillement important après chaque tétée

osteopathie_bebe

Les facteurs favorisant des tensions
pouvant gêner bébé

Liste des tensions 

ꕤ   Accouchements avec travail trop rapide (moins de 2h) ou trop long (plus de 8h)
ꕤ   Césariennes
ꕤ   Souffrances foetales
ꕤ   Emplois d’instruments (forceps, spatules,…)
ꕤ   Prématurité
ꕤ   Cas du cordon autour du cou

SEROPP vous connaissez ?

« L’ostéopathe formé à l’ostéopathie périnatale connait la physiologie et les pathologies de la femme enceinte ou en suite de couches. Il adapte les techniques ostéopathiques en fonction de l’état de grossesse et sait dans quelle situation s’abstenir de prendre en charge la patiente.  » – SEROPP Société Européenne de Recherche en Ostéopathie Périnatalité et Pédiatrique

La Société Européenne de Recherche en Ostéopathie Périnatalité et Pédiatrique fournit de nombreux conseils sur la vie de bébé ; n’hésitez pas à consulter leur site internet : ici !

2019-10-20T16:10:37+02:00